Vol-ULM-Parapente-Deltaplane-Planeur-avion avec CAP-ULM

Baptême ou stage ULM Isere Rhône Alpes

A vous de choisir.
Dans le premier cas, vous vous laissez guider par votre pilote et profitez des paysages. Dans l’autre cas, c’est vous qui prenez les commandes de l’ULM pour effectuer une initiation au pilotage ULM. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le type d’ULM que vous souhaitez utiliser et vous voilà prêt à décoller, direction les nuages !

Le vol en Ultra Léger Motorisé est le meilleur moyen d’admirer un paysage à 360° en tout sérénité. Il existe différents types d’ULM : l’autogire qui se rapproche de l’hélicoptère, le multiaxe qui est proche de l’avion, le pendulaire proche du deltaplane ou encore le paramoteur.

ULM Autogire avec CAP-ULM Isère

 Cadeau-Vol-ULM-Parapente-Deltaplane-Planeur-avion avec CAP-ULM (2)
Qu’est-ce qu’un autogire ? L’autogire fait parti de l’une des classes de l’ULM. Comme tous les ULM, il possède un moteur (pour sa propulsion) et un profil aérodynamique pour sa sustentation (en l’occurrence) une voilure tournante. Comme tous les ULM il est limité dans son poids au décollage, et nombre de personnes à bord (2).

Que se passe t-il si le moteur se coupe ? Comme tous les aéronefs, un autogire peut encore aller se poser en toute sécurité si le moteur s’arrête. Cela fait partie de la formation de tout pilote de savoir gérer une « panne moteur », on parle alors d’atterrissage en « campagne » !

Que doit-on prévoir pour effectuer le vol ? A l’image de la moto, et pour raisons de sécurité et confort, nous devons être bien équipés pour profiter pleinement du vol. Le casque – équipé d’un moyen de radio communication avec le pilote – vous sera fourni, ainsi qu’un blouson si vous n’en avez pas. Pensez simplement aux gants et lunettes de soleil au cas où.

ULM Pendulaire avec CAP-ULM

 Cadeau-Vol-ULM-Parapente-Deltaplane-Planeur-avion avec CAP-ULM (1)
Le plus « fun », l’ULM pendulaire ! C’est ainsi que tout a commencé, il y a plus de trente ans. Grossièrement, l’ULM pendulaire est un chariot motorisé suspendu sous une aile de type deltaplane. Il est, par définition, doté de deux éléments bien distincts : le tricycle – qui porte les sièges, les roues et le moteur – et l’aile, dont la voilure souple  reliée au tricycle par un cardan. Les manœuvres s’effectuent en déplaçant le poids du pendule (chariot et corps du pilote) par rapport à l’aile. On parle de déplacement du centre de gravité. En manœuvrant la barre de contrôle qui est reliée à l’aile par le trapèze, on provoque le déplacement du poids ce qui entraîne le changement de trajectoire de l’appareil. Précédent
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK