pendulaire-ciel-cap-ulm
cap-ulm-autogire-isere-voiron
pendulaire-montagne-cap-ulm
images

Nos vidéos

Jean-Marc Chevallet

ecole-de-pilotage-jean-marc-chevallet-instructeur-cap-ulm
Pilote ULM depuis près de 30 ans et plusieurs milliers d’heures de vol au compteur.
Ancien membre de l’équipe de France (Champion de France en 1995).
Pilote breveté ULM Pendulaire, Multiaxes, Autogire, Planeur et Parapente.
De nombreux raids en vol en ULM en autonomie complète dans tous les pays de la communauté Européenne depuis 1995 (Particulièrement les pays de l’ex bloc Soviétique).

Les derniers grands Raids en ULM pendulaire :



  • La Tour du Pin – Le Cap Nord en Norvège en 2011 (aller-retour en autonomie complète)
  • Ukraine, la mer noire et la Roumanie en 2012 (aller-retour en autonomie complète)
  • Le nord de l’Ecosse en 2013 (aller-retour en autonomie complète)

Pendulaire

Le Tanarg 912 S représente aujourd’hui ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’ULM pendulaire. (Fabrication Française à Aubenas pour le chariot et Montélimar pour l’aile)
Equipé du célèbre moteur 4 temps Rotax 912 S de 100 cv et d’une aile DTA Magic 472.5,
Cet ULM est redoutable en termes de vitesse, confort et précision de pilotage.
La  machine est équipée d’un parachute pyrotechnique. En cas d’extrême urgence, c’est le parachute d’une surface d’environ 100 m2 qui portera l’ULM et ces occupants.

  • Vitesse maxi : 170 km/h
  • Vitesse mini : 58 km/h
  • Vitesse de croisière : 120-130 km/h
  • Distance de décollage : 100 m
  • Distance d’atterrissage : 100 m
  • Distance franchissable sans escale : 600 km

Autogire

Les autogires de la marque ELA sont tous fabriqués en Espagne par la société ELA AVIACION fondée en 1996 par Emilio LOPEZ.
Les autogires ELA Cougar 07 utilisés chez CAP-ULM sont reconnus pour leur fiabilité, diffusés dans le monde entier et utilisés pour le vol de loisir mais également  pour l’épandage agricole, la photographie et la surveillance particulièrement en Asie, Europe, et Amérique du Sud.
Cet autogire est extrêmement robuste comme l’ont montré des milliers d’heures de vols effectuées dans les conditions les plus défavorables.
Il est équipé du rotor maison en aluminium/composite qui est connu et apprécié pour ses qualités.
Son moteur est un Rotax 914 turbo UL de 115 chevaux, dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

  • Vitesse maxi : 175 km/h
  • Vitesse mini : 35 km/h
  • Vitesse de croisière : 150 km/h
  • Distance de décollage : 45 m
  • Distance d’atterrissage : 0 à 10 m……..
  • Distance franchissable sans escale : 550 km
L‘aérodrome de Cessieu – La Tour du Pin(LFKP) est situé au pied des alpes, du massif de la Chartreuse et du Vercors en nord Isère (département 38).
Entre la Tour du Pin et Bourgoin Jallieu, et au centre d’un triangle Lyon, Chambéry, Grenoble.

Desservi par les péages autoroutier  et les gares SNCF de La Tour du Pin ou Bourgoin Jallieu.
Géré par l’association 3AC-Gestion, l’aérodrome de Cessieu, (aéronautiquement dénommé LFKP), est un havre de paix et de verdure accueillant où se pratiquent de nombreuses disciplines aéronautiques et sportives.

IMG_9723light

Ultra Léger Motorisé

  • Il est obligatoirement mono ou biplace. Jamais plus de 2 personnes à bord.
  • La masse maximale au décollage, tout compris (machine, pilote, passager, carburant, bagages, etc…) ne doit pas excéder 300kg pour un monoplace ou 450kg pour un biplace. Un dépassement de 5 % est autorisé si l’ULM est équipé d’un parachute.
  • Il doit être capable de voler à une vitesse minimum de 65 km/h.
  • Il n’y a pas de vitesse maximum, les plus performants approchent les 300 km/h.
  • Le constructeur doit respecter certaines règles de conception, effectuer un programme d’essais défini, et déposer auprès du Ministère des Transports, un dossier technique décrivant l’ensemble des opérations et essais réalisés.
  • Les moteurs utilisés sont soit des moteurs 2 temps de 250 cm3 à 600 cm3, soit des moteurs 4 temps de 1200 à 1600 cm3..
  • La puissance du moteur ne doit pas excéder 100 ou 120 Cv suivant le type d’ULM.
  • En moyenne, les ULM ont une autonomie de 3 à 6 heures de vol, ce qui autorise de grands voyages. Entre 300 et 1 200 km franchissables sans ravitaillement.
Il existe 6 classes d’ULM : plus d’infos sur logo-FFPLUM-info

Classe 1

paramoteur
Le paramoteur

Classe 4

autogire-cap-ulm
L’autogire

Classe 2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le pendulaire

Classe 5

aerostat
L’aérostat

Classe 3

multiaxe
Le muliaxes

Classe 6

helicoptere-ultra-leger
L’hélicoptère

Les règlent de circulations aériennes sont identiques aux avions de tourisme.

En revanche, contrairement aux avions, un ULM peut décoller et atterrir en dehors des aérodromes. C’est là l’un de ses principaux attraits.

A quelle altitude un ULM peut-il voler ?

  • Minimum 150 m/sol, maximum réglementaire 19 500 pieds (env. 5 950 m). Souvent les ULM volent entre 500 et 2 500 mètres au-dessus du sol.

Baptêmes ULM Isère, Grenoble, Lyon, Chambéry

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK